Le scooter Yamaha TMAX DX 2018

Le scooter TMAX de la marque Yamaha est un maxi-scooter spécialement conçu pour rouler aussi bien en ville que sur l’autoroute. Cette machine de haute performance figure parmi les modèles les plus symboliques que cette compagnie n’a jamais produit.

Cette merveille de la mécanique constitue la sixième génération de TMAX créée sous la bannière de la marque Yamaha. Aujourd’hui, elle reste le best-seller de sa catégorie.

A l’heure actuelle, le scooter Yamaha TMAX est à la fois une folie, une mode, un transport, et une manière de vivre. Il compte beaucoup d’adeptes auprès d’une large population dont l’âge varie entre 18 et 70 ans. Avec une côte de popularité qui est toujours au beau fixe, cette petite « deux roues » ne cesse d’envahir les routes et les rues des villes et des campagnes depuis qu’elle a été lancée sur le marché en 2001.

Cet engouement est expliqué par le fait que c’est le premier « deux roues » qui combine les aspects pratiques d’un scooter et les prouesses d’une moto.

L’historique du scooter TMAX

 

Le premier maxi-scooter 500 Cc fut présenté par la firme Yamaha en 2001. Avec des qualités dynamiques alors inconnues auparavant, cette machine a révolutionné le marché.

À la différence des scooters traditionnels équipés de moteur oscillant fixé au bras arrière, le scooter TMAX comporte un moteur bicylindre  monté sur un cadre en acier. Grâce à cette technologie, le maxi scooter se comporte beaucoup plus comme une moto pour la grande joie de ses adeptes.

Lire la suite « Le scooter Yamaha TMAX DX 2018 »

Publicités

Nissan np300 Navara King Cab

Nissan est une marque japonaise se spécialisant dans la fabrication d’automobile. Elle a sorti de nombreux modèles à usage divers et aux designs spécifiques. Parmi eux, il y a le Nissan Havara qui est un pick-up tout terrain. Ce dernier se décline aussi sous plusieurs gammes dont le Nissan np300 Navara King Cab.

Bien que possédant des détails qui font reconnaitre la marque, revu en détails, le Nissan np300 Navara King Cab possède ses spécificités et est constitué de manière différente sur quelques plans. Ce que nous allons vous démontrer.

Le Nissan Navara

Ce modèle est fabriqué par la marque depuis 1986. Depuis cette date, quatre générations ont été fabriquées par la marque. Et dans ces quatre générations, on compte deux déclinaisons possibles du Nissan Navara : simple ou double cabine. Le nom du modèle Navara est emprunté à un nom d’une région espagnole dite Navarre.

Première génération : la première génération de ce modèle compte des années de productions entre 1986 et 1997. La voiture est également appelée Nissan D21 classée dans le type pick-up et tout terrain. La transmission était à propulsion ou intégrale avec une carrosserie simple, double cabine et King Cab.

Seconde génération : s’ensuit la seconde génération avec le Nissan D22 entre 1997 et 2005. Le modèle est également appelé Nissan Terrano, Frontier ou Np300. Il est toujours classé dans la catégorie pick-up et tout terrain. La voiture possède toujours une transmission à propulsion ou intégrale avec une carrosserie simple et double cabine.

Lire la suite « Nissan np300 Navara King Cab »

La Tesla Model S P85D

La marque automobile américaine Tesla a encore une fois étonné ses consommateurs. Elle a définitivement donné le ton en matière d’innovation high-tech dans la construction de 4 roues. Avec le Tesla Model S P85D, elle a donné la preuve que la voiture électrique pouvait être aussi puissante que n’importe quelle autre.

Description du modèle

Sorti cette année, la Tesla Model S P85D est l’une des voitures électriques les plus puissantes et les plus élégantes au monde. Elle embarque tout de même un moteur à 700 chevaux, dont 224 sur l’essieu et 476 à l’arrière, ainsi qu’un large panel de produits high-tech.

Les férus de grandes vitesses et de sensations fortes ne seront pas déçu du voyage. Outre son confort optimal, la Tesla Model S P85D profite d’une accélération unique en son genre. En 3,9 secondes, on peut passer du 0 à 100 km/h. Elle concurrence, selon les experts, la Ferrari 458 Italia.

Lire la suite « La Tesla Model S P85D »

La Triumph Bonneville T120

Depuis plus de 50 ans, la marque Triumph Bonneville est l’incontournable des marques de motos françaises. Design, élégant, confort : les produits de cette société séduisent les petits et les grands. D’année en année, les modèles de la marque ont été peaufinés pour s’adapter aux besoins des conducteurs.

Et avec la sortie récente de la T120, Triumph Bonneville a confirmé son savoir-faire dans la fabrication de deux roues. À mi-chemin entre une sportive et une moto de ville, cette T120 s’adapte à tous les goûts.

Historique de la marque

La marque Triumph Bonneville n’est pas nouvelle sur le marché. Voilà 57 ans qu’elle est disponible en France. Elle séduit notamment par la qualité des deux roues qu’elle propose.

  • Les débuts de la marque

C’est dans les années 1950 que la marque Triumph Bonneville a commencé officiellement son aventure. La société a été créée non seulement à cause de l’affection particulière de ses dirigeants pour les deux roues. C’est surtout après le record de vitesse de Johny Allen dans la conduite de deux roues à plus de 345 km/h qui a convaincu la marque française de se lancer dans la création de moto performante, de qualité et robuste.

La société s’engage alors à proposer toujours des motos innovantes et sécurisées, mais surtout pratiques dans la vie de tous les jours. Un engagement qu’il prend encore à cœur à l’heure actuelle.

Il a fallu plusieurs années de recherche pour en arriver à présenter la T120 dans salon de la Moto en 1958. C’est l’une des premières de son genre. Elle a fait l’unanimité aux États-Unis et en Angleterre, et ce, quelques années seulement après sa sortie.

Lire la suite « La Triumph Bonneville T120 »

La Renault Mégane RS Trophy 275

La Renault Mégane RS Trophy 275 est l’ultime version de la marque. Renault est très appréciée pour son goût prononcé assez particulier. Et dans la ligne de mire, la RS Trophy 275 demeure une version très populaire de la marque. Le modèle a été lancé il y a quelques années. Jusqu’à aujourd’hui, la Mégane reste pourtant un modèle convoité. Zoom sur les détails de cette sportive suprême de la série Renault.

Pour ce modèle, on doit surtout se référer à Renault sport qui se spécialise dans un équipement de pointe dans le domaine. Renault, en réaction à une sortie spectaculaire de Honda avec sa voiture à deux roues motrices, sort la Mégane RS châssis Cup.

Une signature qui met en avant la distinction de la marque parmi tant d’autres. Avec ce châssis Cup, de nouveaux équipements sont inclus dont un différentiel à glissement limité, des amortisseurs plus tarés et des ressorts raidis. Ce qui n’est pas pour déplaire le conducteur surtout sur le circuit.

Une marque sportive : Renault a toujours été connu comme étant un constructeur s’attelant sur les détails de ces modèles. Depuis des années, la marque se penche sur les versions sportives. Avec des moteurs plus puissants et des performances de plus en plus accrues, le sport est au centre des préoccupations.

D’ailleurs, les détails et les configurations s’y afférant sont nombreux. Et la marque tient aussi une place importante dans le monde sportif. Une raison pour laquelle certains équipements sont fournis en partenariat avec de grands fournisseurs.

Tout sur la Renault Mégane RS Trophy 275

Détails de reconnaissance du modèle : Toutes les Mégane RS ont une particularité commune : un châssis Cup et des étriers rouges très exhibés pour mettre en avant le coté très sportif du modèle. Le châssis est fait de façon à intégrer un différentiel à glissement limité. Ce point qui permet de reconnaitre le modèle tout en permettant au moteur d’être amélioré en conduite sportive.

Sur un circuit ou dans une course sportive, cela permet d’avoir une conduite très efficace quel que soit  le style de pilotage ou le type de courbe. Précis et rigoureux, le châssis note les évolutions suivantes : amortisseurs Öhlins « road and track » réglables, pneumatique Michelin et ressorts de suspension avant Allevard en matériau composite.

Particularités de la RS Trophy : il existe plusieurs éléments qui permettent de reconnaître instantanément la gamme : une lame F1 gris platine signé Trophy, les jantes spécifiques de type Turini noires de 19 pouces, canule d’échappement en carbone et des strippings Trophy sur les ailes arrière.

Pour ce qui est de la carrosserie, le modèle n’affiche pas une seule teinte mais cinq au total avec des facturations différentes selon le choix.

Lire la suite « La Renault Mégane RS Trophy 275 »

La Seat Ibiza Cupra

La Seat Ibiza est une marque d’automobile d’origine espagnole. Le constructeur est nommé Seat et c’est une filiale de la célèbre marque Volkswagen. La Seat Ibiza est parmi les nombreux modèles proposés par la marque car c’est un des modèles qui a le mieux marché pour Seat.

Comme la plupart des marques automobiles, Seat propose également différentes générations. On compte 5 générations jusqu’à aujourd’hui. Chaque génération a connu des changements de look avec des versions diverses selon les années de production.

La Seat Ibiza

La Seat Ibiza I : cette première génération de la marque est située entre 1984 et 1992. Cette première génération est aussi connue sous 021a. La classe de ce modèle est polyvalente. Elle est dotée d’un moteur à quatre cylindres en ligne et en transversal avant.

La cylindrée marche à l’essence ou eu diesel selon la constitution de la motorisation. La puissance maximale est de 110 ch avec une transmission à traction avant et une boîte de vitesses à 5 rapports. Le poids à vide la voiture est de 970 kg au maximum avec une carrosserie trois et 5 portes et des châssis Fiat Ritmo, Seat Ritmo, Seat Ronda et Seat Malaga.

Lors de sa commercialisation, les moteurs proposés étaient de deux moteurs pour l’essence et un seul pour le diesel. Compris dans cette même génération, la marque propose entre temps également la Ibiza SXI avec une injection Porsche.

Lire la suite « La Seat Ibiza Cupra »