La Ducati Panigale V4

Ducati est une marque italienne qui se spécialise dans la fabrication de motos. Sa réputation vient surtout du fait qu’elle a remporté de nombreuses victoires en compétition moto. Ce qui accentue sa notoriété dans le monde du circuit au niveau de la performance.

Sa grande signature : des bicylindres en V et une distribution desmodromique. Deux gros détails qui font totalement la différence. Et dans la gamme de la grande production récente de la marque : la Ducati Panigale V4 pour la production 2018.

Depuis 1960, la marque ne s’est jamais attelée à une telle production. Cela dans le sens où la commercialisation de la V4 n’a jamais été faite bien qu’auparavant Ducati a déjà sorti des engins V4 qui n’ont jamais emprunté la route du commerce.

Et elle se lance avec Ducati Panigale V4 qui est la première production, présentée officiellement et commercialisée, à utiliser un V4. Un nouveau pas depuis les années 60 car en ces temps les quatre cylindres étaient limités aux motos de course et les prototypes. La marque a développé un tel engin pour se concentrer sur la dureté surtout sur le circuit.

Première à quatre cylindres

La Ducati Panigale 4V est la première de la série de la marque à profiter d’un moteur à quatre cylindres. C’est la première fois que la marque commercialise un V4 car ceux d’auparavant ne l’ont jamais été. Une nouvelle ère qui conforte la réputation des Rouges d’autant plus que la moto c’est aussi la première hypersportive. Tout cela en prenant compte du fait que le moteur Desmosedici Stradale est une adaptation du Desmosedici GP de condition. Ce qui prouve bien que la V4 est dotée d’une nouvelle puissance sportive.

Même étant un moteur routier, la Ducati V4 demeure cependant d’une haute performance.

Une bike au sommet de la gamme

Se rapprochant d’une MotoGP, Ducati V4 peut être qualifiée de « bike du racing » ou encore de superbike. Grace à un moteur très développé avec en appuie une technologie de pointe, la Ducati V4 fait son plein dans le monde de la course sur piste.

Ceci étant, la moto est tout aussi adéquate sur route pour des usages standards. La Panigale V4 a été présentée un dimanche 5 novembre durant le salon de Milan. Au guidon : Casey Stoner qui met totalement l’engin sous les feux des projecteurs et au centre de toutes les attentions. Ce dernier étant un vraie référence pour les essais étant donné son statut de pilote de luxe.

Car ce qui fait surtout la grande différence avec les autres engins de la même catégorie c’est que la DucatiPanigale V4 est une moto homologuée sur route et pourtant disposant de caractéristiques héritées du monde sportif.

Fiche technique

Moteur : le moteur entre dans la nouvelle génération d’hypersportive avec un moteur V4 ouvert à 90° Euro 4. La cylindrée fait 1103cm3 avec une puissance de 214 ch à 13 000 tr par minute et 226 ch en version spéciale. Le moteur est de type Desmosedici Stradale à vilebrequin contrarotatif. Il possède 4 soupapes pour chaque cylindre. Les soupapes sont actionnées de manière Desmodromique avec refroidissement liquide. Le moteur jouit d’un système de vilebrequin contre-rotatif et d’un alésage du moteur course avec une course des pistons nettement supérieure.

Transmission : V4 possède un embrayage à multi-disques en bain d’huile à glissement limité et mécanisme servo-commandé. On retrouve également une boite de vitesses à 6 rapports.

Couple : 124 Nm à 10 000 tr par minute. L’allumage est entièrement électronique

Lubrification : Carter semi-sec avec quatre pompes à l’huile

Alimentation : Elle se fait alimenter par injection électronique. On y retrouve deux injections pour chaque cylindre. Admission à longueur variable. La moto est dotée d’un système ride-by-ride avec corps papillonnés électriques.

Poids : La moto pèse à sec 175 kg mais atteint les 198 kg pour tous pleins faits. Ce qui fait de la Ducati Panigale V4 un engin très lourd même s’il est très compact. Cependant, avec un châssis qui intègre totalement le moteur, la Panigale V4 est d’une vivacité légendaire.

Partie cycle : Dans cette catégorie, la V4 jouit d’un cadre avant en aluminium, d’un empattement de 1.469 mm. La hauteur de la selle est de 830 mm. La suspension avant est une fourche inversée Showa BPF totalement réglable avec des tubes de 43 mm chromés. La suspension arrière est un monobras en alu avec un amortisseur Sachs totalement réglable et un débattement de 130 mm. L’angle de chasse se porte à 24.5° avec une chasse à la roue 100 mm. Les freins avant sont équipés de deux disques semi-flottants avec 4 pistons. Le frein arrière est équipé de disque avec un étrier à 2 pistons. Les roues sont équipées de jantes à 5 branches à l’alliage léger.

Performance : La Ducati Panigale V4 va à une vitesse de 299 km par heure en un temps record. Ce qui en fait une performance exceptionnelle. Au cœur de cette dernière : une électronique de pointe qui est un vrai secours surtout pour les pilotes amateurs et un vrai coup de boost pour les professionnels.

Type de freinage : ABS qui prend en compte le degré d’inclinaison.

Mise en route : démarreur électrique.

Contenance : Le réservoir peut contenir 16 litres de carburant.

Rapport poids/puissance : le rapport affiche un chiffre de 1.1 cheval/kilo. Un rapport qui est dû à un châssis qui fait partie de la machine malgré sa rigidité en le voyant complètement collé au moteur. On note une distinction de la torsion et de la rigidité permettant au châssis de pouvoir mieux absorber les contraintes provoquées par le moteur mais aussi les éventuelles irrégularités rencontrées sur la piste.

Amortisseur : TT-X 36 placé sous le réservoir et qui est entièrement électronique.

Coloris : rouge mais cette couleur peut être totalement revue en personnalisant avec des prix en sus pour chaque modification apportée. Toutefois, il est à noter que cette couleur est une signature de la marque donc il est rare qu’une autre couleur soit proposée lors des commercialisations sauf modification intentionnelle après l’achat.

Essai de la Ducati Panigale V4 sur piste : c’est un essai effectué par un pilote spécialiste sur un circuit. Ce dernier est déjà monté sur une Ducati Panigale mais avec deux cylindres seulement. Le temps n’est ni trop frais ni trop glacial et c’est sur une piste de course que l’essai se fait. La Panigale touche la perfection au niveau performance et avec les 214 ch qui travaillent, le résultat est optimal sur le terrain.

Avec un calage Twin Pulse, la Panigale V4 fonctionne à s’y méprendre comme un twin avec un comportement qui ressemble vaguement à un 1299 S qui est, en passant, un ancêtre de la Panigale V4 au niveau de la puissance et de la performance. A l’approche du haut du compte-tours, la poussée augmente de façon significative permettant de ressentir totalement les 214 ch avec une vitesse atteinte sans problème en affichant les 270 km de l’heure.

Ce qui  fait sa particularité : c’est une nouvelle génération d’hypersportive, un moteur v4 ouvert à un angle formant un L, 195 kg tout plein fait, rapport poids/ puissance exceptionnel, vilebrequin contrarotatif, cornets d’admission à longueur variable, boîte à air à volume de 12.8 litres et assistances complètes Bosch à centrale inertielle dite 6 axes  , une technologie du monde racing. On s’attardera surtout sur son moteur très puissant qui se veut être le plus proche de la Moto GP. Si le moteur garde sa structure d’origine, c’est au niveau des vilebrequins qu’il faut constater les changements.

Côté électronique : c’est également un point important qui fait une des particularités de la Panigale V4. Sur ce plan, l’engin possède une centrale inertielle Bosch à six axes, des calculateurs gyroscopiques, un contrôle de la glisse arrière durant les phases de freinage, réglage ABS, paramétrage spécial du QUICKSHIFTER up and down, trois modes proposés dont Race, Sport et Street.

Assistances : La V4 est doté d’un écran TFT à travers lequel on peut tout paramétrer. On y retrouve les assistances suivantes : ABS Cornering Bosch evo, ducati traction control evo, engine brake control, ducati electronic suspension, ducati quick shift up and down, ducati slide control, ducati power launch et ducati wheelie control evo.

Équipements : l’engin est doté d’équipements de pointe avec au top des fournisseurs qui proposent des produits de qualité : suspensions réglables, amortisseur de direction signé Sachs, pièces Ohlins pour les versions V4S et V4 Spéciale, gestion électronique avec nouvelle interface, freinage à étriers Brembo monoblocs avec 4 pistons, ABS Bosch au centre du freinage assisté. Pour le cas de V4S et V4 Spéciale, les jantes sont en alu à trois branches, une batterie lithium-ion légère, échappement racing en titane.

Qualités : un caractère linéaire, bonne répartition des performances pour une meilleure maitrise sur piste, cadre coque en aluminium, ligne sublime, conduite facile, une puissance optimale sur tout le reste de la catégorie de la gamme sortie par la marque jusqu’ici, un châssis de course très appréciable, un freinage optimal, moteur très puissant.

Défauts : un prix qui revient assez onéreux, un couple en baisse, l’accès au sélecteur qui est assez délicat.

Les versions du modèle : Ducati Panigale V4 présente trois versions. La première est la version de base qui est la Panigale V4 : cette dernière possède déjà une performance accrue qui laisse à croire que l’exploitation demeure assez folle sur route. L’ensemble de l’engin est rouge avec des jantes noires et un cadre gris. Le châssis est Front Game. Cette version de base possède une fourche ShowaBig Piston Forks, amortisseur réglable, pack électronique de dernier cri, des boutons pour les changements de façon rapide, préenregistrement de trois modes de conduite, réservoir en alu, TFT 5 pouces, phare à LED, réglage pour Ducati Data Analyzer, pneus signés Pirelli Diablo, système de freinage et kit de configuration biplace

Ensuite, il y a la V4S avec des suspensions Ohlins dotées d’un système Smart EC 2.0, de batterie lithium-ion connue plus légère et des roues en alu forgé. Les équipements de série sont les mêmes que pour la version standard ainsi que pour le coloris. Mais comme cette version est différente de V4, des changements sont notables comme une fourche Ohlins NIX-30, amortisseur de direction, amortisseur arrière TTX-36, jantes en alu forgé.

Enfin, il y la version V4 Spéciale. Cette dernière est numérotée et en édition limitée ce qui explique son prix assez couteux. Cette version est livrée avec des éléments haut de gamme avec des équipements de pointe dépassant largement les deux autres versions. Pour cette version haut de gamme, le coloris est spécifique. La V4 Spéciale ne revêt pas donc obligatoirement la couleur rouge. Toutefois, les jantes noires et le cadre gris sont conservés. On note également la présence de garde-boues à l’avant et à l’arrière, une protection de bras en fibre de carbone, selle en Alcantara, plaque d’identification avec numéro, cale-pieds pilote réglables, poignées de guidon spéciale, protection du levier de frein, leviers flip-up racing, ligne d’échappement complète en titane, tableau de bord « course », en cas de retrait du support des rétroviseurs et de plaque il y a un kit de cache ; bouchon de réservoir de carburant avec une ouverture et fermeture rapide et une housse de protection.

Style : Le Rouge a toujours été la marque déposée de Ducati et c’est sans surprises que l’on voit une nouvelle série toute en rouge sauf pour le cas de la version haut de gamme qui arbore des coloris spécifiques. Le nouveau modèle de la marque se distingue par son style assez particulier : une face avant jouissant d’entrées d’air plus généreuse et un profil torturé de façon un peu sensible. D’ailleurs Ducati se fait un peu devancer sur ce plan par les autres fabricants. Un point de moins qu’elle rattrape vigoureusement avec données techniques impressionnantes.

Prix : 22 490 euros pour la version de base. Il faut compter des prix plus élevé avec les autres versions : 27 290 euros pour la V4S et 39 900 euros pour la V4 Spéciale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s